Valeur de l'actif net stable après paiement des dividendes, bons résultats 2e trimestre compensant 1er trimestre difficile - Stratégie de plateformes opérationnelle - Capacité de financement consolidée par des désinvestissements et dividende optio

22/11/2012 - 07:00 | Financier

Les résultats du premier semestre de l'exercice 2012-2013 portent sur la période du 1er avril 2012 au 30 septembre 2012. Le 28 septembre 2012, Gimv a annoncé que sa stratégie d’investissement est maintenant basée sur quatre plateformes d'investissement : Consumer 2020, Health & Care, Smart Industries et Sustainable Cities. Les résultats seront dorénavant communiqués conformément à cette nouvelle structure.

Points clés (consolidation restreinte)

Résultats

  • Résultat net (part du groupe) : -8,0 millions EUR (ou -0,33 EUR par action).
  • Plus-values nettes réalisées : 35,5 millions EUR.
  • Moins-values nettes non réalisées : -48,9 millions EUR à cause de la diminution des résultats des entreprises en portefeuille et de la baisse des cours de certaines de nos participations cotées en bourse.

Fonds propres

  • Valeur des fonds propres (part du groupe) : 971,1 millions EUR (ou 40,5 EUR par action) - stables par rapport au 31 mars 2012, après règlement du dividende et effet de l'augmentation du capital dans le cadre du dividende optionnel.

Dividende

  • Gimv entend poursuivre la politique de dividende qui est appliquée depuis des années.

Bilan

  • Total du bilan : 1 010,5 millions EUR.
  • Situation de trésorerie nette : 190,9 millions EUR.
  • Actifs financiers/portefeuille : 791,9 millions EUR, 20% dans Consumer 2020, 11% dans Health & Care, 28% dans Smart Industries, 13% dans Sustainable Cities, 23% dans des fonds de tiers et 5% dans autres participations

Investissements

  • Investissements totaux (au bilan) : 57,7 millions EUR. Investissements supplémentaires par les fonds gérés par Gimv : 26,7 millions EUR. Investissements totaux (au bilan et via les fonds de co-investissement) : 84,4 millions EUR.

Désinvestissements

  • Recette totale des ventes provenant des désinvestissements : 105,3 millions EUR. Recettes complémentaires provenant des désinvestissements par les fonds en gestion : 24,1 millions EUR. Désinvestissements totaux (au bilan et via des fonds de co-investissement) : 129,4 millions EUR.
  • Produits provenant des désinvestissements : 50,8% au-dessus de leur valeur comptable au 31 mars 2012 et un multiple de 1,7x par rapport à leur valeur d'achat d'origine.
Lire toutes les actualités