Gimv enregistre un bénéfice annuel de 15,0 millions EUR, portant ainsi la valeur de l'actif net à 40,12 EUR par action - Importante activité d'investissement dans toutes les plateformes - Dividende brut maintenu à 2,45 EUR – nouveau dividende opt

22/05/2014 - 07:00 | Financier

Les résultats de l'exercice 2013-2014 portent sur la période du 1er avril 2013 au 31 mars 2014.

Points clés (chiffres consolidés)

Résultats

  • Résultat net (part du groupe) : 15,0 millions EUR (ou 0,61 EUR par action)
  • Plus-values nettes réalisées : 7,9 millions EUR
  • Plus-values nettes non réalisées : 3,3 millions EUR

Fonds propres (au 31/03/2014)

  • Valeur des fonds propres (part du groupe) : 992,0 millions EUR (ou 40,12 EUR par action)

Dividende

  • Dividende pour l'exercice 2013-2014 : 60,6 millions EUR ou 2,45 EUR brut (1,84 EUR net) par action (sous réserve de l'accord de l'AG du 25 juin 2014). Afin de renforcer la croissance et les activités d'investissement de Gimv, un dividende optionnel sera également proposé cette année.

Bilan (au 31/03/2014)

  • Total du bilan : 1 026,7 millions EUR
  • Situation de trésorerie nette : 56,6 millions EUR
  • Actifs financiers : 931,0 millions EUR

Investissements

  • Investissements totaux (au bilan) : 194,6 millions EUR (49,2 millions EUR au quatrième trimestre). Investissements supplémentaires via les fonds de co-investissement : 70,2 millions EUR (27,5 millions EUR au quatrième trimestre). Investissements totaux (au bilan & via les fonds de co-investissement) : 264,8 millions EUR (76,7 millions EUR au quatrième trimestre).

Désinvestissements

  • Recette totale des ventes provenant des désinvestissements (au bilan) : 95,8 millions EUR (17,6 millions EUR au quatrième trimestre). Recettes complémentaires provenant des désinvestissements par les fonds de co-investissement : 35,3 millions EUR (2,9 millions EUR au quatrième trimestre). Désinvestissements totaux (au bilan & via des fonds de co-investissement) : 131,1 millions EUR (20,5 millions EUR au quatrième trimestre).
  • Produits provenant des désinvestissements : 10,5 % au-dessus de leur valeur comptable au 31 mars 2013 et un multiple de 0,94 x par rapport à leur valeur d'achat d'origine.

Commentaire

L'administrateur délégué Koen Dejonckheere au sujet des résultats de l'exercice écoulé : « Depuis le second semestre 2013, de plus en plus de signes montrent que l'économie européenne est en train de tourner la page de la récession. La vitesse de la reprise est néanmoins freinée par les mesures que de nombreux pays européens doivent prendre pour rééquilibrer leur budget. Cette cure d'austérité imposée pèse sur la croissance et sur le rendement des entreprises. D'un autre côté, nous constatons que les entreprises ont généralement assaini leurs bilans et que nombre d'entre elles jouent désormais pleinement la carte des marchés de croissance internationaux. En outre, la confiance est revenue sur les marchés boursiers, en témoigne la multiplication des introductions en Bourse. » Il poursuit : « L'exercice a également été marqué par des activités d'investissements particulièrement importantes. Gimv a ainsi conclu pas moins de douze nouveaux partenariats sur le long terme avec des entreprises prometteuses et a investi de manière sélective dans le développement de ses diverses plateformes. Dans le dossier Electrawinds, nous avons opté pour une solution qui permettra d'assurer une continuité, tant pour l'entreprise que pour ses travailleurs. Ce dossier ne remet toutefois pas en cause l'engagement de Gimv dans le secteur des énergies renouvelables. »

Le président Urbain Vandeurzen ajoute : « En septembre 2012, Gimv avait lancé une stratégie de plateformes axée sur la création de valeur. Notre ambition était de nous imposer comme une référence dans une série de plateformes d'investissement soigneusement sélectionnées. Deux ans plus tard, les entrepreneurs se focalisant sur l'innovation, l'internationalisation et les économies d'échelle disposent avec Gimv d'un partenaire fiable. Nous avons d'ailleurs doublé le nombre de nos nouveaux investissements, misant ainsi sur une série de grands défis sociétaux et d'importantes tendances à long terme. Le fonds Health & Care lancé l'année passée par Gimv et plusieurs partenaires a également pour objectif de répondre à ces grands défis. Ces derniers mois, le fonds a ainsi pu nouer un partenariat particulièrement prometteur avec deux entreprises innovantes actives dans le secteur des soins de santé. » Il poursuit : « Afin de financer la croissance de Gimv et le développement du portefeuille, nous proposons également cette année à nos actionnaires un dividende stable, avec la possibilité d'opter pour un dividende optionnel. »

Tous les communiqués de presse