Gimv investit dans EcoChem, fabricant de formulations chimiques de spécialité

12/11/2014 - 17:45 | Portefeuille

Gimv investit dans EcoChem International, une société belge active dans l'innovation, le développement de produits, la fabrication et la distribution d'additifs ignifuges respectueux de l'environnement. Gimv devient ainsi actionnaire majoritaire de la société, aux côtés de ses fondateurs. Ce financement permettra à EcoChem de poursuivre son ambitieuse stratégie de croissance misant tant sur l'expansion à l'international que sur la pénétration de nouveaux segments de produits.

EcoChem (www.ecochem.be) développe et conçoit des additifs ignifuges respectueux de l'environnement, principalement utilisés dans les secteurs de la construction, du transport et de l'électronique. Les produits de la société sont ajoutés à des matériaux comme le bois, les textiles, les matériaux d'isolation ou les plastiques dans le but d'empêcher, stopper ou freiner la production de flammes et de fumées dues au feu. Le marché pour ces produits est en pleine expansion étant donné l'importance de plus en plus grande accordée à la sécurité incendie par les autorités de régulation et les assureurs. Les statistiques mondiales montrent que près de 80 000 personnes perdent la vie, chaque année, dans des incendies, pour 800 000 blessés. Selon les estimations, le coût total lié à ces incendies et aux dégâts causés par la fumée et l'eau utilisée pour combattre le feu avoisine 400 milliards d'euros. Et ce montant devrait encore augmenter étant donné l'utilisation croissante de matériaux combustibles et d'appareils électroniques dans les bâtiments. De plus, les produits écologiques d'EcoChem devraient aussi profiter de l'attention de plus en plus grande accordée aux enjeux environnementaux, par rapport aux solutions traditionnelles à base de composés halogènes.  

Depuis sa création en 2000 par Herman Meynaerts et Pieter Daeseleire, la société n'a cessé de croître. Elle affiche aujourd'hui un chiffre d'affaires d'environ 25 millions d'euros et distribue ses produits dans 25 pays différents. Basée à Olen (Belgique), EcoChem possède deux unités de production situées à Willlebroek (Belgique) et Offenbach (Allemagne).

La société doit surtout son succès à son approche de marché unique et aux liens étroits qu'elle tisse avec ses clients. EcoChem développe des produits qui peuvent être facilement intégrés dans le processus de production de ses clients. Forte de ses solides compétences en R&D, de son vaste savoir-faire en matière d'ingénierie et de procédés et de ses équipes d'experts hautement qualifiés, la société est en mesure de proposer à ses clients des produits taillés sur mesure. Reconnue par les principaux fabricants de panneaux en bois, EcoChem occupe clairement une position de leader dans le développement et la commercialisation de produits ignifuges pour panneaux à particules et autres panneaux à base de bois, souvent utilisés dans les bâtiments publics comme les aéroports, les hôtels et les hôpitaux.

Joris Coppye, ancien CEO du distributeur de produits chimiques de spécialité Azelis et partenaire chez Common Ground rejoindra la société pour l'aider dans sa croissance : « La société a beaucoup évolué sous la houlette de Pieter Daeseleire et Herman Meynaerts et l'heure est maintenant venue pour EcoChem de franchir un nouveau palier dans son expansion industrielle. Avec Gimv, nous sommes particulièrement heureux d'avoir trouvé un partenaire financier et actionnaire majoritaire solide. L'accès au vaste réseau industriel international de Gimv nous permettra de croître plus rapidement. »

Matthias Vandepitte, Principal chez Gimv, ajoute : "Nous nous réjouissons de pouvoir aider EcoChem dans son ambitieuse stratégie de croissance. L'objectif de ce partenariat est de renforcer encore la position d'EcoChem, de pénétrer de nouveaux marchés et d'étendre les activités sur le plan international. Les niches d'avenir dans le secteur des produits chimiques de spécialité font partie des principales cibles de notre plateforme Sustainable Cities. Nous envisageons d'ailleurs de réaliser encore d'autres investissements dans ce secteur. »

La transaction doit encore être approuvée par les autorités de concurrence allemandes.

 

 

 

Tous les communiqués de presse